Lancé par Marie

 

Chic on a le temps de cuisiner !

Mais que faire avec les légumes de cette saison ?

On part à la découverte de l’histoire des légumes des moments et on constitue une « recettothèque » collective.

Envoyez-nous vos recettes en remplissant ce formulaire !

 

2- On continue avec l’Asperge qui nous vient d’Egypte !!!

« L’asperge c’est chic, c’est bon »

L’asperge serait un légume « chic ». Les asperges arrivent, la récolte est début avril à juin. L’asperge appartient à la famille des liliacées, la même que celle de l’oignon, du poireau et de l’ail. Pourtant ces légumes ont des gouts et des couleurs différents…

L’asperge elle est blanche, violette ou verte.

Un légume de plus de 2000 ans d’années, probablement originaire du bassin méditerranéen, l’asperge est d’abord consommée – le plus souvent à l’état sauvage – chez les Égyptiens et les Grecs.

Voyageons au pays au royaume de Cléopâtre : l’Egypte !

(Question pour une asperge : A quelle époque a vécu Cléopâtre ?!)

L’Egypte apparemment serait un voyage envoutant (pas la politique) à la rencontre de la civilisation égyptienne de plus de 2 millénaires d’existence qui fascine. L’Egypte c’est bien entendu le Nil son fleuve emblématique,  au milieu du désert, les figures illustres (Kheops, Ramsès II, Néfertiti, Toutankhamon),  les tombes et les temples, les sculptures colossales et les colonnes en forme de papyrus, les crocodiles, les chameaux et les sarcophages, les felouques (barques légendaires égyptiennes).

(Question pour une asperge : Comment différencier un chameau d’un  dromadaire ?)

Au pied des géantes pyramides, Le Caire la  capitale où vit un peuple, les Egyptiens plutôt des hommes, avec leurs turbans, leurs grandes tuniques aiment siroter le thé et fumer la chicha à la terrasse des cafés dans les quartiers populaires. Le Caire est une ville anarchique de voitures et des klaxons. Les sons se mélangent dans un brouhaha de paroles et de musiques arabes dans la rue, les maisons, les boutiques, les grands marchés colorés d’épices et de tissus.

Les murs des temples sont peints de hiéroglyphes, c’est l’écriture par le dessin, le concept est  d’écrire à l’aide de l’image le nom de l’objet ou d’un être représenté. .

La musique traditionnelle, c’est la musique nubienne aux accents africains. La musique saïdie des bords du Nil, percussions dans les oasis… animent les villages. Vous pouvez découvrir les musiques d’ Oum Kalsoum célèbre artiste égyptienne.

1940 et 1950 l’âge d’or du cinéma égyptien. c’est la sortie culturelle en Egypte. Dans les cinémas populaires on peut voir l’ambiance qui y règne. Quelques films cultes du cinéaste connu Youssef Chahine : Gare centrale, Adieu Bonaparte, Alexandrie, Le Destin

Côté gastronomie, on trouve dans les rues des queues d’égyptiens aux étals de kushari (mélange de nouilles, riz, lentilles noires, oignons frits et sauce tomate) dans les rues. On boit le thé (shai) et le café forts et sucrés.

Comment imaginez-vous l’Egypte ? Dessinez-le ou racontez-le (en Hiéroglyphes) ?

Revenons à nos Asperges ! J’ai l’habitude de les cuire à la vapeur et de les manger avec une vinaigrette en entrée. Et vous ? Comment les cuisinez-vous ?

Envoyez-nous vos recettes !